Une enquête en déontologie teintée de racisme, se plaint un policier de Uashat

Le policier Guy Olivier, de la Sécurité publique de Uashat mak Mani-Utenam (SPUM), soutient que l'enquêteur du commissaire à la déontologie policière qui l'a rencontré a tenu des propos racistes. L'agent Olivier a témoigné lors de l'audition de la requête en arrêt des procédures dans le cadre de l'audience qui le vise, ainsi que quatre autres policiers, devant le Comité de déontologie policière.

En juin 2017, il a rencontré l'enquêteur Réjean Lavoie, qui devait faire la lumière sur le travail des policiers de la communauté innue soupçonnés d'avoir fait preuve de négligence dans le traitement d'une plainte d'agression sexuelle.

Selon Guy Olivier, alors qu'il discutait du sous-financement du service de police avec l'enquêteur du commissaire à la déontologie, Réjean Lavoie lui aurait indiqué "qu'il était normal [de garder les coûts le plus bas possible] parce que ce sont les Blancs qui paient des impôts".

Catégories

Dossiers: 

Type de document: