Rare incursion dans l'univers de néonazis canadiens grâce à une fuite de données

Des dizaines de Canadiens, dont plusieurs qui affirment être des membres actifs des Forces armées canadiennes, ont participé à un forum d'extrême droite dont les données ont été divulguées en ligne cette semaine.

Le forum en question, Iron March, aujourd'hui supprimé, est un des lieux qui ont donné naissance au groupuscule terroriste Atomwaffen Division. Cette mouvance a été associée à plusieurs meurtres et crimes haineux aux États-Unis. Elle a étendu ses activités à d'autres pays, dont le Canada, le Royaume-Uni, et des pays de l'Europe de l'Est.

Cette fuite de donnée a été téléversée en ligne par un utilisateur anonyme portant le nom « antifa-data ». Près de 200 000 publications sur le forum ainsi que 22 000 messages privés, provenant de 1200 utilisateurs entre 2011 et 2017, ont été dévoilés. La fuite comprend aussi d'autres informations qui peuvent permettre d'identifier les utilisateurs, dont les adresses courriel et les adresses IP.

CBC/Radio-Canada a identifié 87 utilisateurs dont l'adresse IP provenait du Canada.

La fuite offre une vue inédite d'une communauté que même d'autres mouvances d'extrême droite considéraient comme trop extrême. De nombreuses publications contiennent des propos haineux contre les Premières Nations, les musulmans, les juifs et la communauté LGBT. Nombre d'entre elles font l'éloge de la violence contre les minorités et des personnalités publiques.
Des membres partout au Canada

Les utilisateurs canadiens d'Iron March provenaient d'un peu partout au Canada. Un utilisateur a utilisé une adresse courriel officielle d'une université de la Nouvelle-Écosse, l'Université Saint-Francis-Xavier, pour se joindre au forum.

D'autres ont utilisé leurs adresses courriel personnelles, ce qui a permis à CBC/Radio-Canada de les traquer en ligne. L'un d'entre eux est chanteur d'un groupe métal montréalais. Un autre travaille comme soudeur à Edmonton, en Alberta. Un utilisateur affirme être membre d'une Première Nation en Colombie-Britannique.

D'autres sont des gens plus connus de la mouvance suprémaciste blanche au Canada.

Un des commentateurs les plus en vue du forum écrivait sous le nom d'utilisateur Zeiger. Ce dernier, un Montréalais dont le vrai nom serait Gabriel Sohier Chaput, avait été identifié l'année dernière par le Montreal Gazette. En novembre, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait lancé un mandat d'arrestation à son endroit pour promotion de la haine.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: