La crise du coronavirus fait craindre des dérives policières à Montréal

Des organismes craignent que la crise du coronavirus n’entraîne des dérives policières alors que les forces de l’ordre ont intensifié leurs efforts pour faire respecter les règles de distanciation sociale à Montréal.

Jeudi, le SPVM a annoncé qu’il intensifiait ses mesures visant à intervenir contre les rassemblements interdits dans les lieux publics et privés. Le corps de police n’attendra d’ailleurs pas un cas de récidive pour remplir un rapport d’infraction, qui pourra mener à l’octroi d’une amende 1000 à 6000$.

À la demande de la Ville, la présence policière également été rehaussée dans six grands parcs de la métropole, dont le parc La Fontaine et du Canal-de-Lachine.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: