Reconstruire Minneapolis

En arrivant près de l’avenue Lake, à Minneapolis, l'odeur de fumée se fait de plus en plus présente. Dans le jour, des curieux s'attroupent autour de ruines encore fumantes. Dans l'une des structures, autrefois un restaurant, l'eau sort encore des gicleurs.

Sara, venue constater les dommages avec son fiancé et une amie, désapprouve le recours à la violence et à la casse. Mais elle comprend la colère qui gronde dans les rues de sa ville.

"Ce qui s'est passé ici ces derniers jours, ce n'est qu'une manifestation de chagrin et de la dévastation que les communautés noires vivent depuis des années", dit la jeune femme afro-américaine.

Parce qu’à Minneapolis, au-delà des édifices détruits ou endommagés, c’est une relation de confiance qui doit être rebâtie.

Dans les rues de la ville, le rappel de l’événement qui a mis le feu aux poudres est d'ailleurs constant. Le nom de George Floyd apparaît régulièrement sur les planches de bois qui placardent certains édifices. Parfois, c’est son visage que l’on aperçoit.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: