Communiqué de presse : 15 mars 2021 - 25e manifestation annuelle pour la Journée internationale contre la brutalité policière *** Press Release: March 15, 2021 - 25th Annual International Day Against Police Brutality

English below

Communiqué de presse : 15 mars 2021 - 25e manifestation annuelle pour la
Journée internationale contre la brutalité policière

Ce soir se tenait la 25e édition de la manifestation annuelle contre la brutalité policière. 25 ans de marche, 25 ans de répression systématique à son endroit, comme une tradition annuelle de mauvais goût. Pour cet anniversaire important, le SPVM a décidé de laisser la marche se dérouler, mais avec un encadrement très serré, les très nombreux policiers bousculant les personnes qui ne suivaient pas leurs règles.

Nous avons manifesté dans Parc-Extension, un quartier ouvrier, pauvre et à majorité migrante, parce que ce quartier est menacé par la gentrification, comme plusieurs autres à travers la ville. Le nouveau quartier technologique à la mode du Mile-Ex et l’arrivée d’un nouveau campus de l’Université de Montréal sont responsables de la gentrification de Parc-Ex de ce qui vient avec : les évictions de nombreux locataires, qui ne pourront pas se permettre de se reloger dans le quartier, l’explosion des prix et les boutiques huppées et une augmentation de la surveillance policière, pour protéger les nouveaux et nouvelles résident·e·s plus riches et pour mettre de l’ordre dans le quartier, pour effacer les résident·e·s que la ville pousse désormais à la rue.

Comme quartier pauvre et avec une large population racisée, le harcèlement policier fait partie de la vie quotidienne de Parc-Extension. Même si cela fait des années que la police promet de régler le problème du profilage racial à Montréal, rien de concret n’a été fait et la répression continue. Les abus policiers graves sont toujours monnaie courante. Dans Parc-Ex, ce qui est arrivé à Mamadi Camara récemment en est un bon exemple. Que l'on manifeste dans Parc Ex, c'est encore toléré, mais dès que nos regards se sont tournés vers Ville Mont-Royal les policiers ont sorti leurs dents, leurs matraques et leurs boucliers.

C'est un hasard aussi ironique que triste que ce 25e anniversaire soit souligné sous le thème de l'abolition de la police. Le COBP réitère que cette solution, qui peut sembler radicale si on s'arrête à ce seul slogan, est la seule possible afin d'enrayer la violence systémique de l'État à l'endroit des personnes vulnérables ou marginalisées. Les nombreux groupes et mouvements ayant mené la lutte à nos côtés depuis les 12 derniers mois, suite au meurtre abhorrant de George Floyd par Derek Chauvin, viennent rejoindre une lutte que le COBP mène depuis sa création, soutenus par un nombre grandissant de gens qui se lèvent pour scander haut et fort le ras-le-bol collectif de leur communauté : à bas la police, nous ne nous laisserons plus tuer impunément dans NOS rues.

Il n'y aura jamais de paix sans justice, et jamais de justice tant que l'institution policière existera pour protéger le statut quo de l'ordre capitaliste.

Pour terminer, nous faisons un appel à témoins : si vous avez été arrêté·e, brutalisé·e ou si vous avez été témoin d’une arrestation ou d’un cas de brutalité policière, svp communiquez avec le COBP à :
cobp@riseup.net

Nous vous rappelons également de faire attention à ce que vous publierez comme photos et vidéos sur les médias sociaux.

LE COBP

Nous remercions Cédric Martin pour la photo

================

Press Release: March 15, 2021 - 25th Annual International Day Against Police Brutality

Tonight was the 25th annual protest against police brutality. 25 years of marching, 25 years of systematic repression against it, like an annual tradition of bad taste. For this important anniversary the SPVM decided to let the march go on but with a very tight supervision; many police officers pushed people who did not follow their rules.

We marched in Parc-Extension, a working class, poor, migrant-majority neighbourhood, because it is threatened by gentrification, as are many others throughout the city. The trendy new Mile-Ex technology district and the arrival of a new University of Montreal campus are responsible for the gentrification of Parc-Ex and what comes with it: the eviction of many tenants who will not be able to afford to relocate in the neighbourhood, the explosion of prices and fancy stores, and an increase in police surveillance to protect the new wealthier residents so to bring "order" to the neighbourhood, these residents are "erased" and pushed onto the streets.

As a poor neighbourhood with a large racialized population, police harassment is part of everyday life in Parc-Extension. Although police have been promising to address racial profiling in Montreal for years, nothing concrete has been done and the repression continues. Serious police abuse is still commonplace. In Parc-Ex, what happened to Mamadi Camara recently is a good example. Demonstrating in Parc Ex is still tolerated, but as soon as our eyes turned to Town of Mount Royal the police pulled out their teeth, their batons, and their shields.

It is a sad and ironic coincidence that this 25th anniversary is being celebrated under the theme of the abolition of the police. COBP reiterates that this solution, which may seem radical if we stop at this slogan alone, is the only possible solution to curb the systemic violence of the state against vulnerable or marginalized people. The many groups and movements that have been leading the struggle with us over the past 12 months, following the abhorrent murder of George Floyd by Derek Chauvin are joining a struggle that COBP has been leading since its inception, supported by a growing number of people who are standing up and shouting out the collective frustration of their community: down with the police! We will no longer let them kill us with impunity on OUR streets!

There will never be peace without justice, and there will never be justice as long as the police institution exists to protect the status quo of the capitalist order.

Finally, we are calling for witnesses: if you have been arrested, brutalized, or if you have witnessed an arrest or a case of police brutality, please contact the COBP at cobp@riseup.net

We also remind you to be careful about what you post on social media.

THE COBP

Nous remercions Cédric Martin pour la photo

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: