L’Ontario recule sur les pouvoirs de la police

La solliciteuse générale de l’Ontario Sylvia Jones a annoncé que les policiers n’auront pas le droit d’arrêter les piétons ou les conducteurs pour leur demander pourquoi ils sont à l’extérieur ou encore pour leur demander leur adresse.

Au lieu de cela, a-t-elle indiqué, la police pourra seulement arrêter que les personnes qui participent à « un évènement public organisé ou à un rassemblement social ».

L’Association canadienne des libertés civiles a salué le renversement de situation annoncé samedi.

« Le nouvel ordre rationalise et réduit la règle inconstitutionnelle de vendredi. La nouvelle règle est également liée à un objectif de santé publique et évite la détention arbitraire », a déclaré Michael Bryant, directeur exécutif de l’ACLC.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: