Un policier autochtone bafoué

Une perle rare. Un policier d’élite, rompu aux techniques de tir et d’interventions tactiques, doté en plus d’une expérience d'enquêteur de terrain. Ajoutez à cela qu’il est un Autochtone de la nation mohawk.

Pas étonnant qu’après 15 ans de service pour la GRC on l’ait recruté en 2017, pour faire partie d’une nouvelle équipe spéciale de lutte contre le crime organisé en milieu autochtone au Québec.

"J'ai pris ma place assez rapidement, se souvient Jeremy Tomlinson. Je m'entendais bien avec les gens autour, ceux qui travaillaient pour moi autant que les autres groupes aussi."

Depuis le début de sa carrière de policier, il avait connu de multiples situations désagréables teintées de préjugés envers les Autochtones au sein de la police nationale. Les blagues de mauvais goût de la part de collègues sur les abus d’alcool dans les réserves, sur les exemptions de taxes auxquelles ils ont droit…

Il croyait que les choses allaient s'améliorer en s’intégrant à cette nouvelle unité spécialisée dans le crime autochtone.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Dossiers: 

Type de document: