Une policière de Val-d’Or défend sa conduite devant le Comité de déontologie