Appel de l'ASSÉ et du COBP pour un rassemblement en solidarité avec les victimes de brutalités policières

warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.
Date de l'événement: 
7 Mai 2014 - 18:00

*english follow*

LE COBP et l'ASSÉ vous invitent à un rassemblement de solidarité envers les victimes de la brutalité policière dans nos manifestations. Nous invitons toutes les victimes, les éclopé-es et les blessés-es du bras armé du SPVM à être présents-es! Et évidemment à tous ceux-celles qui veulent dénoncer la brutalité policière, cette brutalité policière qui nous pue au nez!

Le 3 avril 2014, à la manifestation contre les mesures d'austérités organisée par l'ASSÉ, Robert Fransham, 71 ans, a été brutalement jeté en bas de son vélo par l'anti-émeute. Il s'est rendu à l'hôpital et les médecins ont constaté qu'il avait une commotion cérébrale. Il a dû avoir également des points de suture à la jambe (quand il est tombé, la pédale de son vélo lui a ouvert la jambe). En ce 17 avril 2014, Robert est toujours à l'hôpital : il y a un des complications à sa jambe et a dû se faire opérer. Il devrait sortir d'ici une ou deux semaines (on l'espère).

On se souviendra du post twitter du SPVM, après la manifestation, qui énoncait que la blessure de Robert avait été causée par un projectile lancé par un manifestant (photo ci-haut). Hors les vidéos et les témoignages qui sont sortis après la manif prouvent complètement le contraire.

https://www.youtube.com/watch?v=e7SLGFNIMvs

Malheureusement, nous constatons que, de plus en plus, la brutalité policière envahit nos manifestations. Nous observons également que le SPVM se découvre de plus en plus une zone de confort dans nos manifs (exemple en se promenant comme bon leurs semble à nos points de rassemblements avec leur caméra GoPro). Il est complètement innaceptable de laisser le SPVM instaurer un état policier et un climat de peur dans nos rassemblements!

Robert est une victime parmis des centaines d'autres, mais une seule victime en est une de trop. Et ce qui nous choque encore plus dans cette histoire, c'est comment le SPVM a essayé de blâmer les manifestantEs pour ses blessures. Nous nous désolons également que les flics, après sa chûte, sont passés à côté de lui sans lui porter aucune attention.

Le COBP et l'ASSÉ dénoncent vivement les cas de brutalités policières de la manifestation du 3 avril et de toutes les autres manifestations également. Il devient de plus en plus difficile de faire passer nos messages et nos revendications quand on se fait tout le temps taper sur la gueule. LA BRUTALITÉ POLICIÈRE DANS NOS MANIFESTATIONS DOIT CESSER! LA BRUTALITÉ POLICIÈRE DANS LA VIE QUODITIENNE DOIT CESSER! SOLIDARITÉ AVEC TOUTES LES VICTIMES DE LA MACHINE RÉPRESSIVE DES POLICIERS!

des speechs seront donnés par plusieurs personnes qui ont subi de la brutalité policière dans une manif;

-ROBERT FRANSHAM, commotion cérébral à la manif du 3 avril 2014.
-SHANE MURPHY, projectile d'mpact (bip 40mm) reçu à bout portant à la manif du 3 avril 2014.
-GABRIEL DUCHESNEAU, fractures du crâne à la manif du 1er mai 2012.
-FRANCIS GRENIER, perte d'un oeil par une grenade assourdissante à la manif du 7 mars 2012.
-MAXENCE VALADE, perte d'un oeil et traumatisme crânien causé par une balle de plastique à la manif de Victorioaville.
-ANARCHOPANDA, décapité à la manif du 5 avril 2013.
*Shane et Francis ne peuvent malheureusement ne pas être présents, mais des textes écrits par eux pour l'occasion, seront lus sur place*

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière
L'association pour une Solidarité Syndicale Étudiante

CALL FOR A RALLY IN SOLIDARITY WITH THE VICTIMS OF POLICE BRUTALITY
BY COBP AND L'ASSÉ

THE COBP and l'ASSÉ invite you to a gathering of solidarity with the
victims of police brutality in our demonstrations. We invite all the
victims, the crippled and the wounded of the armed wing of the SPVM to be
present! And of course all those who want to denounce police brutality.

On April 3, 2014 at the protest against austerity measures organized by
l'ASSÉ, Robert Fransham,71 years old, was brutally thrown from his bike by
the riot cops. He went to the hospital and doctors found that he had a
concussion. He also had to have stitches on this leg (when he fell, the
pedal of his bike opened his leg). On this April 17, 2014, Robert is still
in the hospital: there are complications for his leg and he has had to have
surgery. He should be out within one or two weeks (hopefully).

We recall the twitter post of the SPVM after the event, which stated that
Robert's injury was caused by a projectile launched by a protester (photo
above). But videos and testimonials that were released after the
demonstration proves quite the opposite.

https://www.youtube.com/watch?v=e7SLGFNIMvs

Unfortunately, we find that, increasingly, police brutality invades our
events. We also observe that the SPVM claims more and more a comfort zone
in our demonstrations (for example walking as they want in the middle of
our meet up points with their GoPro camera). It is completely unacceptable
to let the SPVM establish a police state and a climate of fear in our
gatherings!

Robert is a victim among hundreds of others, but one victim is one too
many. And what shocks us more about this story is how the SPVM tried to
blame the demonstrators for his injuries. We are also saddened that the
cops after his fall, walked right by him without giving him any attention.

The COBP and l'ASSÉ strongly denounce the many cases of police brutality
during the demonstration of April 3 and during all other protests. It is
becoming increasingly more difficult to get our messages across when
getting hit by the cops all the time. POLICE BRUTALITY IN OUR PROTESTS MUST
STOP! POLICE BRUTALITY IN OUR DAILY LIFE MUST STOP! SOLIDARITY WITH ALL THE VICTIMS OF THE REPRESSIVE POLICE MACHINE!

Fichier attachéTaille
7_mai.pdf2.79 Mo