10 jours de suspension pour l'agent Cool qui a perdu son calme

L'agent Matthew Cool, du Service de police de Montréal (SPVM), a écopé d'une suspension sans solde de 10 jours pour avoir perdu son calme et asséné des coups de poing au visage d'un citoyen auprès de qui il intervenait, a tranché le Comité de déontologie policière, le 17 juin.

L'agent Cool et son collègue étaient intervenus auprès d'un citoyen dans le stationnement d'une station-service en raison de la musique forte provenant de son camion et de sa façon imprudente et rapide de conduire. Le citoyen était ensuite sorti de son véhicule et il y avait eu une altercation. Les policiers avaient ensuite utilisé la force pour l'arrêter.

Le citoyen était couché au sol et proférait des injures au policier lorsque celui-ci lui a administré «quatre ou cinq» coups de poing au visage, lit-on dans le communiqué annonçant la décision. Le Comité de déontologie a conclu que les coups portés étaient «des gestes excessifs» du policier.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: