Bureau des enquêtes (in)dépendantes

Cette semaine, le quotidien Le Devoir faisait état de l’intervention du ministre de la sécurité publique suppléant, Pierre Moreau, dans le processus de nomination de trois civils à des postes d’enquêteurs, mettant ainsi entre parenthèses la notion primordiale d’indépendance de ce nouvel organisme.
Toujours selon Le Devoir, le ministre aurait enjoint au BEI (Bureau des Enquêtes Indépendantes) de lui proposer « d’autres policiers de la Sureté du Québec [et] autochtones », ce que dément le cabinet du ministre.
Mais cela n’est pas le plus inquiétant.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Type de document: