Une balle perdue est si vite arrivée

La semaine dernière, les policiers montréalais se sont surpassés en infamie en tuant deux hommes lors d’une intervention policière désastreuse. La balle perdue qui a coutée la vie à un passant est venue rappeler brutalement qu’il ne suffit pas de n’avoir rien à se reprocher pour éviter d’être abattu par la police. Il ne s’agit cependant pas de la première victime d’une balle perdue. En effet, il y a plus de vingt ans, un citoyen est passé à deux doigts de la mort lorsqu’il a été atteint par une balle perdue tirée par un policier en plein centre-ville de Montréal. Aux États-Unis, les balles perdues des policiers sont à l’origine de plusieurs tragédies. La problématique des balles perdues représente l’occasion de poser la question du désarmement des policiers patrouilleurs.
 
en lire plus

Catégories