Trois-Rivière

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

Un policier coupable veut rester en poste

16 Juin 2015

TROIS-RIVIÈRES | Un policier désire garder son travail, même s’il a été trouvé coupable d’importation de stéroïdes.

Le policier Denis Jalbert souhaite obtenir une absolution inconditionnelle pour ne pas avoir de casier judiciaire et ainsi avoir encore une chance de conserver son emploi à la Sûreté du Québec. La Couronne exige 2000$ d’amende et un casier judiciaire.

Entente de 25 000 $ entre Trois-Rivières et Alexis Vadeboncoeur

29 Septembre 2014

(Trois-Rivières) Une entente hors cour est survenue entre la Ville de Trois-Rivières et Alexis Vadeboncoeur dans le dossier de la poursuite civile de 2,3 millions en lien avec l'arrestation musclée dont le jeune homme avait été victime en février 2013.

Lien merdia:
http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/justice-et-faits-divers/201409/29/...

Affaire Vadeboncoeur: Pronovost nie des coups au visage et aux testicules

22 Octobre 2016

(Trois-Rivières) L'agent de police Dominic Pronovost a nié avoir asséné des coups au visage et sur les testicules d'Alexis Vadeboncoeur lors de son arrestation.

Alexis Vadeboncœur résistait à son arrestation, selon un policier

19 Octobre 2016

Un policier qui a arrêté Alexis Vadeboncœur affirme qu’il a résisté à se faire passer les menottes.

Arrestation de Vadeboncoeur: des coups inutiles selon un expert

04 Octobre 2016

Les coups qui ont été portés à Alexis Vadeboncoeur par les quatre policiers de Trois-Rivières étaient inutiles car ils ne visaient pas à le maîtriser.

Affaire Vadeboncoeur: deux policiers félicités

29 Septembre 2016

Barbara Provencher et Marc-André St-Amant ont reçu les félicitations du lieutenant Jean Bolduc pour l'arrestation d'Alexis Vadeboncoeur à la suite de son vol qualifié commis le 2 février 2013 à Trois-Rivières.

Arrestation musclée d'un suspect: Rien d’anormal sur la vidéo, selon deux policières

27 Septembre 2016

Deux policières disent n’avoir rien remarqué d’anormal en visionnant la vidéo où l’on voit quatre de leurs collègues frapper Alexis Vadeboncœur lors de son arrestation en février 2013.

Quand les agentes Véronique Gagnon et Geneviève Zizka sont arrivées dans le stationnement du Cégep de Trois-Rivières, le 2 février 2013, Alexis Vadeboncœur venait tout juste de se faire rouer de coups. Le suspect était couché sur le côté et l’agent Dominic Pronovost était en train de le fouiller.

Arrestation d’Alexis Vadeboncoeur: un policier aurait demandé si la vidéo de l’arrestation pouvait s’effacer

24 Septembre 2016

Un gardien de sécurité du cégep de Trois-Rivières dit qu’un policier lui a demandé si la vidéo dans laquelle on voit Alexis Vadeboncoeur se faire rouer de coups pouvait s’effacer.

Le gardien de sécurité du cégep Claude Gauthier dit lui-même avoir fait «une bêtise» en disant à un policier de Trois-Rivières le soir même de l’arrestation violente d’Alexis Vadeboncoeur que tout avait été filmé par une caméra de surveillance.

Lorsqu’il donnait sa déposition à deux policières venues prendre sa version des faits, il a fait jouer la vidéo, en voulant les aider. Une policière serait immédiatement sortie du local pour communiquer avec quelqu’un.

Toujours le même soir, deux policiers masculins seraient venus lui rendre visite.

Un avocat sous-entend que la victime méritait une raclée

23 Septembre 2016

TROIS-RIVIÈRES | L'avocat d'un des policiers accusés d'avoir tabassé un homme à la suite de son arrestation a laissé sous-entendre devant le tribunal qu'il méritait ce qui s'est passé.

Affaire Vadeboncoeur: la tension augmente d'un cran

23 Septembre 2016

(Trois-Rivières) La tension a monté d'un cran, mercredi, au procès des quatre policiers trifluviens accusés d'avoir tabassé Alexis Vadeboncoeur.

Syndiquer le contenu