Noise demo against prisons and police / Manif de bruit contre les prisons et la police

Date de l'événement: 

13 Juin 2020

Noise demo against prisons and police / Manif de bruit contre les prisons et la police

[Français ci-dessous]

Noise demonstration at Bordeaux in solidarity with all of those who have died in prison and at the hands of the police

When: Saturday June 13, 12 noon.
Where: Parc de la Merci (901 Boul Gouin O, Montréal, QC H3L 1K8)

Why: State institutions, like prisons and the police, kill and terrorize people on a regular basis. The uprising sparked by the police killing of George Floyd has brought attention to police violence south of the colonial border. But we all know that cops don’t just kill people in the so-called United States, that prisons kill people as well, and that both of these state institutions kill people in so-called Canada too. Prison guards, cops, border guards, and child protection agents are part of a network of state violence . People are injured. People are killed. And most of the victims of this violence are Black, Indigenous, and people of colour. This is horrific.

The coronavirus pandemic has brought new attention to the violence of prisons, and sparked expanding calls for the decarceration and prison abolition. Noise demonstrations across Turtle Island have sought to demonstrate solidarity with prisoners and mobilize behind calls to release prisoners to enable social distancing and move toward a society without prisons. In the context of the global uprising against police violence, there is a need to call out the inter-related terrors of prisons and the police. There is a need to call for decarcerating prisons and de-funding the police. There is a need to end these twin institutions of racist violence and premature death.

With these goals in mind, come out on Saturday to a noise demonstration in solidarity with all those who have died in prison and at the hands of the police.

Noise demonstrations are a way to show solidarity with prisoners. We stand outside the prison and make noise so people locked up can hear it and know that we care and are thinking about them. It feels especially important during these days of pandemics and uprisings to let people inside know that we have their backs. And that we will do everything we can to make sure they are not forgotten either. That the change we are pushing for everywhere includes abolishing prisons and the police and liberating people from a system that is murderous and violent. Decarcerate, defund, abolish, now.

A note on demonstrations during the COVID-19 pandemic: We understand that gathering in large groups does pose a risk to people attending this demonstration and those in their networks. But we believe that the realities of people inside of prisons and the need to radically change their situations justifies taking this risk right now. We are asking people who show up to the demonstration to wear a mask and try to maintain a two-meter distance wherenever possible. If you are displaying COVID-19 symptoms, please stay home and support the demonstration online by following the hashtags, #FreeThemAll #NoiseDemo #AbolishPrisonsandPolice #Liberezlestous

Bring noisemakers and earplugs!
For more info message anticarceralgroup@riseup.net

///

FR

Manif de bruit contre les prisons et la police

Manif de bruit à la prison de Bordeaux en solidarité avec tou·te·s ceux·celles qui sont mort·e·s en prison et à cause de la police

Quand : samedi 13 juin à 12 h
Où : parc de la Merci (901 boul. Gouin Ouest, Montréal, Québec, H3L 1K8)

Pourquoi : Les institutions étatiques, notamment la prison et la police, tuent et terrorisent les gens quotidiennement. Les soulèvements populaires déclenchés par le meurtre de George Floyd aux mains des policiers ont mis en lumière la violence policière au sud de la frontière coloniale. Mais tout le monde sait que les policiers ne tuent pas des gens seulement aux soi-disant États-Unis, que les prisons tuent des gens également, et que ces deux institutions étatiques tuent des gens au soi-disant Canada aussi. Gardiens de prison, policiers, garde-frontières et agents de protection de la jeunesse participent tous au système de violence étatique. Des gens sont blessés. Des gens sont assassinés. Et la plupart des victimes de cette violence sont noires, autochtones, et racisées. C’est abominable.

La pandémie du coronavirus, qui a attiré l’attention sur la violence des prisons, a suscité de nombreux appels pour la désincarcération et pour l’abolition de la prison. Des manifs de bruit aux quatre coins de l’Île de la Tortue ont visé à exprimer de la solidarité envers les détenu·e·s et à soutenir les demandes exigeant la libération des prisonnier·ère·s afin de permettre la distanciation sociale et de progresser vers un avenir sans prisons. Dans le contexte actuel de soulèvements mondiaux contre la violence policière, il est primordial de reconnaître les terreurs inter-reliées de la prison et de la police. Il est primordial de réclamer la désincarcération des prisons et le définancement de la police. Il est primordial de démanteler ces institutions jumelles qui engendrent la violence raciste et les morts prématurées.

Avec ces objectifs en tête, venez faire du bruit ce samedi en solidarité avec tou·te·s ceux·celles qui sont mort·e·s en prison et à cause de la police.

Les manifs de bruit sont une façon d’exprimer notre solidarité envers les prisonnier·ère·s. On se réunit à l’extérieur de la prison, et on fait du bruit pour que les détenu·e·s puissent nous entendre et savoir qu’on pense à eux·elles. En ces temps de pandémie et de soulèvements populaires, il nous semble particulièrement important que les personnes emprisonnées sachent qu’on les soutient, et qu’on fait tout en notre possible pour s’assurer qu’on ne les oublie pas. Que le changement qu’on demande de tous bords tous côtés comprend l’abolition des prisons et de la police, ainsi que la libération de tou·te·s d’un système meurtrier et violent. Désincarcération, définancement, abolition, maintenant.

Note sur les manifestations au temps de la COVID-19 : On reconnaît que les grands rassemblements posent un risque aux gens qui y participent, ainsi qu’aux gens de leur entourage. Mais on croit que les réalités des personnes à l’intérieur des prisons et le besoin criant de changer radicalement leur situation justifient ces risques. On demande aux gens qui se joignent à la manifestation de porter un masque et d’essayer de maintenir une distance de deux mètres lorsque possible. Si vous présentez des symptômes de la COVID-19, veuillez rester à la maison, et soutenez la démonstration en ligne en suivant les mots-clics #FreeThemAll #NoiseDemo #AbolishPrisonsandPolice #Liberezlestous

Amenez des objets qui font du bruit et des bouchons pour les oreilles !
Pour plus d’info, écrire à : anticarceralgroup@riseup.net

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: