Démarche collective pour les arrêté -es du 15 mars 2013

Date de l'événement: 

29 July 2013

lieu a confirmer

Bonjour à toutes et à tous!

Vous avez été arrêtéEs lors de la manifestation contre la brutalité policière du 15 mars 2013? Nous sommes un groupe de militantEs et d'étudiantEs arrêtéEs qui organise, avec l'appui de la Ligue des droits et libertés, (http://liguedesdroits.ca/) une démarche collective pour déposer massivement des plaintes à la Commission des droits de la personnes et de la jeunesse (CDPDJ).

Pourquoi des plaintes à la commission des droits de la personne?

Un comité se penche présentement sur l'argumentaire juridique pour soutenir les plaintes. Notre objectif principal est d'optenir que la Commission condamne les arrestations de masse effectuées par le SPVM et se positionne sur l'existance du règlement P6. Un positionnement de la commission aurait un important impact politique et juridique. Nous voulons démontrer que les personnes arrêtéEs lors de la manifestation du 15 mars ont été discriminéEs dans l’exercice de leur libertés d’expression et de réunion pacifique sur le motif de leurs convictions politiques. Nous ferons cette démonstration en nous basant sur l’article 10 et l’article 3 de la charte québécoise. Nous pourrons aussi demander collectivement une compensation pour pallier aux dommages moraux subis par les arrêtéEs, mais également : des excuses publiques, des formations pour les policiers sur les libertés civiles, des réformes des méthodes d’interventions policières lors des manifestations, etc.

Comment et quand?

Pour ce faire, nous avons besoin de votre participation à des séances collectives d’écriture de plaintes adressées à la Commission. Notre objectif est d’arriver à collecter au moins une quarantaine de plaintes d’ici la mi-août, afin de les déposer collectivement en début septembre. Nous avons jusqu'au 15 septembre MAXIMUM pour déposer de tel plaintes, il faut donc agir vite. Nous sommes pour l'instant les seulEs à organiser des plaintes à la CDPDJ pour des arrestations dans la dernière année.

La première rencontre est le lundi 29 juillet à 17:30, dans un local de l'UQAM. Le local sera indiqué sur la porte de l'AFESH, au J-M770.

Lors de cette rencontre, des avocatEs seront présentEs pour nous accompagner dans l'écriture de ces plaintes.

Nous avons aussi besoin de votre aide pour rejoindre le maximum de personnes qui ont été arrêtées le 15 mars 2013. Si possible, partagez cet évènement à toutes les personnes concernées. De plus, si vous désirez vous impliquer dans le comité de travail pour la suite des choses, vous êtes les bienvenu-e-s et nous vous invitons à nous en faire part lors des séances d'écriture de plaintes.

En espérant vous voir en grand nombre à la première rencontre, le 29 juillet,

Solidairement vôtre
Posts
View Declines
Posts

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: