Pour les personnes qui ont manqué la causerie avec l'ex-prisonnier politique Albert Woodfox, ou qui veulent la revoir, en voici l'enregistrement.

See video

Albert Woodfox lutte pour les droits des détenus, contre la répression politique et le racisme depuis 1971, année de son incarcération à Angola, en Louisiane, réputée comme étant la pire prison des États-Unis. Enfermé dans une cellule d’isolement pendant 43 ans pour le meurtre d’un gardien de prison, après un procès expéditif, il a toujours clamé son innocence.

Il avait fondé le chapitre «Angola» avec deux autres détenus pour faire des actions et des grèves de la faim afin d’exiger de meilleures conditions de détention dans le pénitencier. Visiblement, ces actions ne plaisaient pas.

Instruction bâclée, témoins « récompensés » pour leurs dépositions, absence de preuves matérielles, discrimination systématique, composition du jury entièrement blanc… Les deux condamnations de Woodfox ont été annulées, mais l’État de Louisiane l’inculpa à nouveau.

Même la veuve du gardien de prison douta de la culpabilité de Woodfox. Elle écrivit au procureur de Louisiane: « Tant d’argent a été dépensé durant toutes ces années en frais d’avocats pour maintenir Albert en prison, alors qu’il aurait été mieux utilisé pour venir en aide aux victimes de la violence carcérale ».

« Vingt-trois heures par jour, Albert Woodfox est assis seul dans sa cellule sans fenêtre, de la taille d’un placard. Il prend tous ses repas seul. Il n’a pas accès aux activités pédagogiques ou religieuses de la prison. Ses contacts avec les visiteurs sont extrêmement limités. Six personnes seulement sont autorisées à lui rendre visite, pendant une heure, ou à lui téléphoner. Cela doit être considéré comme de la torture », décrivait, en octobre 2013, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres traitements inhumains.

Libéré en février 2016, il poursuit la lutte en parcourant le monde pour revendiquer la libération des prisonniers politiques et la fin de la pratique de l’isolement carcéral. Il était de passage à Montréal le 20 mai 2017, 99%Média a capté la conférence.

Causerie publique avec/Public Talk with Albert Woodfox

Date de l'événement: 
19 Mai 2017 - 18:00 - 21:00

Après la visite inoubliable de Robert H. King en mars, son camarade Albert Woodfox, l’autre membre vivant des Angola 3, viendra à Montréal le 19 mai prochain à 18h, à l’auditorium Alumni de l’Université Concordia (salle H-110 du 1455, de Maisonneuve Ouest) dans le cadre du mois de l’Anarchie. La causerie publique sera animée par Robyn Maynard.

Albert Woodfox est un militant Black Panther qui lutte pour les droits des détenus, contre la répression politique et le racisme systémique depuis 1971, année de son incarcération. Il a participé à la création d’un chapitre des Black Panthers dans la prison d’Angola, en Louisiane, réputée comme étant la pire prison des États-Unis, où il a résisté à 45 ans de torture. Libéré en février 2016, il poursuit la lutte en parcourant le monde pour revendiquer la libération des prisonniers politiques et la fin de la pratique de l’isolement carcéral.

Pour en savoir plus sur Albert Woodfox et les Trois d’Angola : angola3.org

*Traduction vers le français sur écran*
*Entrée gratuite*
*Accessible aux fauteuils roulants*

Merci à nos partenaires: COBP; Concordia Student Union; CLAC; les comités de solidarité internationale et de l'immigration du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN; Projections Insurgées; Toute détention est politique; GRIP-UQÀM; Union libre (journal étudiant de l’UQAM); Ass. étudiante du Cégep du Vieux-Montréal; Ass. étudiante du cégep Saint-Laurent; AFESH; QPIRG-Concordia; FRAPRU; Montréal-Nord Républik; Tout le hood en parle; Commission populaire contre la répression politique; PASC; CKUT, Kersplebedeb.
-----------------------------------------------------------------------------------------

After the unforgettable visit of Robert H. King in March, his comrade Albert Woodfox, the other live member of the Angola 3, will be visiting Montreal on May 19th at 6:00 pm at the Alumni Auditorium of the Concordia University (room H-110, 1455 de Maisonneuve blvd W.) for the Anarchist Month. The public talk will be hosted by Robyn Maynard.
Albert Woodfox is a Black Panther activist who has been fighting for prisoners rights, against political repression and systemic racism since 1971, year of his incarceration. He has participated in the creation of a Black Panther chapter in the Angola penitentiary, in Louisiana, known to be the worst prison in the United States, where he has resisted to 44 years of torture. A free man since February 2016, he continues to fight and advocates throughout the world for the liberation of political prisoners and the end of solitary confinement.

To find out more about Albert Woodfox and the Angola 3: angola3.org

*Free entrance*
*Wheelchair accessible*

Thank you to our partners: COBP; Concordia Student Union; CLAC; les comités de solidarité internationale et de l'immigration du Conseil central du Montréal métropolitain-CSN; Projections Insurgées; Toute détention est politique; GRIP-UQÀM; Union libre (journal étudiant de l’UQAM); Ass. étudiante du Cégep du Vieux-Montréal; Ass. étudiante du cégep Saint-Laurent; AFESH; QPIRG-Concordia; FRAPRU; Montréal-Nord Républik; Tout le hood en parle; Commission populaire contre la répression politique; PASC; CKUT, Kersplebedeb.

warning: Creating default object from empty value in /var/www/drupal-6.28/sites/all/modules/views/includes/handlers.inc on line 652.

15 mars 2012 : La déonto enquêtera sur les grenades assourdissantes du SPVM!

Le COBP a appris récemment que le Commissaire à la déontologie policière avait décidé d'enquêter sur « l'utilisation de bombes ou grenades assourdissantes », dans le cadre d'une plainte déposée suite à la manif contre la brutalité policière du 15 mars 2012. Pour justifier sa décision, le Commissaire Claude...

See video

Montréal, le 24 septembre 2013 – Six mois après la 16e édition de la manifestation contre la brutalité policière (Note du COBP: c'était plutôt la 17e), la Ligue des droits et libertés annonce le dépôt d’une plainte devant la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse au nom d’un groupe de trente-cinq personnes arrêtées le 15 mars dernier. Plus de 240 personnes avaient...

Montréal aujourd'hui: une militante se défendant seule a aujourd'hui été complètement disculpée d'une accusation en vertu de l'article 500.1 (Code de la sécurité routière). Le juge a demandé aux procureurs de démontrer que la manifestation était organisée _dans le but_ de bloquer le trafic, ce qu'ils n'ont pu faire. Le juge a conséquemment rejeté l'accusation.

Cette victoire est...

INPUNITÉ POLICIÈRE

Nous savons tous très bien que le SPVM a les mains sales. En fait, nous voyons de plus en plus que pratiquement tous les corps policiers du Canada peuvent se réjouir de matraquer et de tirer sur les gens comme bon leurs semble sans avoir aucunes conséquences. Ne nous le cachons pas, le SPVM, en ce qui concerne Montréal, est tranquillement mais ouvertement entrain d'...

Campagne d'appui et de financement pour permettre à Denis Poitras, l' «avocat des manifestant-es» et infatigable défenseur des libertés civiles, du droit à la liberté d’expression et du droit d’association, de retrouver son droit de pratique!

Pour toute l'info sur la situation, pour faire un don et pour envoyer un message d'appui, consultez le...

La journée des prisonniers et prisonnieres politique a été créer suite au G20 de toronto en 2009. Au total 1100 personnes ont été arrêtés ce qui constitue la plus grande arrestation de masse dans l'histoire du Canada. Des centaines et des centaines de personnes se sont vu détenus dans des conditions qui sont des plus lamentables; enfermé dans des cages, fouilles préventives et fouilles à nus...

AVEZ-VOUS ÉTÉ ARRÊTÉ LORS D'UNE ARRESTATION DE MASSE RELATIVE AU RÈGLEMENT P-6 EN 2013? (22 Mars, 5 Avril, 1er Mai)

AIDEZ ANARCHOPANDA À VOUS AIDER!

On recherche:
- Témoignages les plus détaillés possible de votre arrestation. (Vous l'avez déjà écrit? Envoyez-le! Sinon écrivez-le avant de tout avoir oublié, et envoyez-le! :D)
- Documents audio, photo ou vidéo relatifs...

Le 23 mai dernier le SPVM nous a pondu un bilan 2012 completement contradictoire qui frôle le foutage de gueule en pleine face. Voici deux videos d'interventions durant la personne de questions.

Alors que le SPVM fait des fouilles abusives, donc illégales, et systématiques avant chaque 15 mars depuis au moins 2009, 3 agents du SPVM plaident coupable en déontologie policière pour avoir fouillé abusivement une participante à la manif contre la brutalité policière du 15 mars 2009. On aurait bien aimé que le SPVM au complet ou au moins les responsables soient blâmés pour ces fouilles...

Syndiquer le contenu