Justice pour Brandon Maurice! La lutte continue! Le samedi 14 mai a eu lieu une longue marche entre Maniwaki et Messines, passant à travers la réserve de Kitigan Zibi, pour rendre hommage à Brandon Maurice, 6 mois après son meurtre par la SQ et deux jours avant ce qui aurait été son anniversaire de 18 ans. La famille a organisé pour l'occasion une marche de 12 km, se terminant à leur domicile avec une fête bbq agrémentée de shows de boucane.... Lire la suite
Jimmy témoigne sur la mort de Jean-Pierre Bony
La mort d’André Benjamin, abattu lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal, a ramené dans l’actualité le rapport du coroner Malouin sur le décès d’Alain Magloire, lui aussi tombé sous les balles de policiers montréalais. La CRAP choisi donc ce moment pour réagir non seulement au rapport du coroner Malouin, lequel contient malheureusement certaines erreurs, mais aussi pour révéler le contenu, parfois étonnant, des... Lire la suite
Choquant. D’abord, même si c’est la chose à ne pas faire, la lecture des commentaires en réaction aux articles relatant cette nouvelle est des plus consternante. 2016. Nous sommes en 2016. En 2016, les notions de détresse psychologique, d’idées suicidaires et de problèmes/troubles de santé mentale semblent toujours être très mal comprises et associées à de grands préjugés. La « maladie mentale » ce n’est pas un homme ou une femme qui se promène... Lire la suite
Bien triste mois pour plusieurs familles... 4 personnes sont décédées aux mains des bourreaux assermentés de l’État. Aux quatre coins du Québec, les policiers-ères font porter le deuil sur les familles de victimes de la police de Montréal-Nord au Lac Simon et maintenant de Hochelaga-Maisonneuve à Saint-Joseph-de-Lépage. Ces deux nouveaux morts sont tombés suite à des réactions dites normales pour les policiers-ères. Une Manœuvre d’urgence mal... Lire la suite
Par: Will Prosper Documentariste, fondateur et porte-parole du mouvement citoyen Montréal-Nord Républik Le 7 avril sur les ondes de CHOI FM, l'animateur de radio André Arthur, qui n'en est pas à ses premiers propos controversés, a déclaré que selon lui, Haïti est un pays «sans avenir, peuplé de voleurs, inventeur du sida». Ses propos racistes faisaient aussi suite à une avalanche de commentaires xénophobes, particulièrement via la section des... Lire la suite
Médias, médias, médias. Comme une meute de charognards, ils étaient présents et nombreux hier à patiemment attendre que ça explose. On pouvait les voir s'exciter dès qu'un semblant de remous était perceptible. Ils n'étaient pas là pour relater la douleur de la communauté qui est en deuil encore une fois à cause d'une intervention policière. Ils n'étaient pas là pour partager les témoignages de ceux qui étaient avec Bony lors de cette... Lire la suite
Communiqué Au lendemain de la manifestation à Montréal-Nord visant à dénoncer le meurtre de Jean-Pierre Bony par le SPVM, ce dernier et Anie Samson, responsable de la sécurité publique, ont choisi de prendre la voie de la diffamation. Sur toutes les tribunes médiatiques, on se questionne sur la provenance des casseurs et des casseuses, on parle de manifestant-e-s ayant infiltré la manifestation pour venir « faire la fête », on pointe du doigt... Lire la suite
Le meurtre de Jean-Pierre Bony prouve que les armes intermédiaires donnent la possibilité à la police de tirer plus souvent, sans avoir à se justifier, sur les corps qu’elle considère comme « négligeables ». Le 31 mars, pendant une opération visant le commerce de marijuana, le Groupe tactique d’intervention a tiré à l’aide d’un lanceur de bâtons cinétiques sur Jean-Pierre Bony alors qu’il tentait de s’enfuir. Atteint à la tête, et faisant une... Lire la suite
Pourquoi porter un masque? Ça nous permet d’agir sans être immédiatement reconnu-es. Ce n’est pas suffisant de couvrir la moitié de notre visage. Même si nous réussissons à nous enfuir de la police, elle pourrait utiliser des photos ou des vidéos de nous plus tard pour nous incriminer. Il vaut mieux couvrir nos cheveux, notre visage, nos bras, nos tattoos et nos mains. Les meilleurs gants sont ceux en coton puisqu’ils ne transmettent pas les... Lire la suite
par Robyn Maynard (ecrit le 4 avril, traduit en français de l’originale) Jean-Pierre Bony, un homme noir de 47 ans, a été atteint par une balle de plastique tirée par le Groupe tactique d’intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à Montréal-Nord. Il est décédé à l’hôpital le dimanche 3 avril 2. L’incident s’est produit pendant une opération antidrogue mineure et de nombreux témoins racontent que la victime n’était pas... Lire la suite
Fini les appels au calme (communiqué M-NR) Montréal-Nord continue de brûler et le feu dure depuis trop longtemps. Il ne s’est trouvé personne pour éteindre l’incendie de pauvreté qui fait rage même si le coroner Perreault a placé celui-ci au cœur de recommandations à l’issue de l’enquête publique sur les causes du décès de Fredy Villanueva. Montréal-Nord demeure l’une des zones les plus pauvres au Canada et c'est à petit feu qu'on éteint des... Lire la suite
Dans la nuit du 4 au 5 juillet 2015, Andrew Loku, homme de 45 ans originaire du Soudan du sud et père de 5 enfants, est tué par balle une vingtaine de secondes après l’arrivée des policier-ère-s à son complexe d’habitation. La version des faits d’un-e témoin des évènements diffère sans grande surprise de celles du policier et de la policière impliqué-e-s. Malgré la disparité, le 18 mars dernier, le Special Investigations Unit annonçait du même... Lire la suite
*publication d'un sympatisant* Bonjour tout le monde! Je viens, tout récemment de commencer une revue anarchiste dans laquelle je critique le rôle de la police dans la société. J’aborderais certainement d’autres sujets dans les éditions suivantes, mais pour l’instant, je me contente d’élaborer une critique de l’institution policière. Merci de prendre le temps de lire cette première revue! Voir le document pdf, svp
Mardi dernier marquait la 20e journée internationale contre la brutalité policière. Pour la première fois depuis 2003, la manifestation s’est terminée sans qu’aucun-e manifestant-e ne soit arrêté-e. Une première en 13 ans! Pour une rare fois, la manifestation a eu un début et une fin, décidée et assumée par le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP) et les manifestant-es présent-es. Le SPVM, par la bouche du relationniste Ian Lafrenière... Lire la suite
C'est la 4e manifestation du Collectif opposée à la brutalité policière (COBP) depuis 1997 n'ayant donné lieu à aucune arrestation. Ce soir, le COBP, en s'alliant à plusieurs groupes militants, a démontré que la solidarité et la mobilisation contre la brutalité policière est capable d'un rapport de force réel face au SPVM. Le collectif tient à remercier d'emblée les centaines de manifestantEs qui ont donné forme à cette manifestation. Ce soir,... Lire la suite
Le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP) et d'autres organisations invitent la société civile et la population en général à la manifestation contre la brutalité policière, mardi soir, afin de démontrer que ce sont les policiers eux-mêmes qui sont à la source de la violence qui survient lors de l'événement annuel. Pour y arriver, ils organisent un repas festif à 17 heures au Parc Lafontaine, d'où partira la manifestation à 20 heures,... Lire la suite
Le titre en dit tout! Voici un mot croisé réalisé par le COBP! À imprimer et à remplir! Enjoy!
*english follow* *Les agresseurs-es sexuels-elles ne sont pas les bienvenus-es à la manifestation* L’état policier, l’austérité de nos libertés ! Les politiques d’austérité touchent l’ensemble de la population, plus particulièrement, et plus durement, les personnes démunies de notre système. L’austérité est directement due au fait que nos élites politiques travaillent fort pour enrichir des compagnies privées choisies, en échange de financement... Lire la suite
-Le 18 décembre au soir, le danger des tactiques du SPVM a escaladé jusqu’à la limite de la fatalité. Le sang froid des manifestant-e-s a poussé les flics jusqu’au point de cassure avec leur image de protection du citoyen-ne en démasquant ses ‘casseurs de l’ordre’. En plus de s’être déguisés, masqués, d’avoir refusés de s’identifier, les flics ont battu des gens (incluant des journalistes), fait des agressions ciblées, volé des effets... Lire la suite

Pages

Subscribe to Front page feed